Négotiations salariales MICARNA SA

 
 

 
 

Négociations salariales pour l'année 2022

 

Chère collaboratrice, cher collaborateur,

 

Sur la base de la Convention collective nationale de travail de Migros et de la décision du 7 octobre

2021 du groupe Migros relative aux adaptations salariales (augmentation de la masse salariale brute

de 0,5% - 1%) et à l'augmentation des salaires minimums, la direction et la commission du personnel

de Micarna ont convenu de ce qui suit:

 

La masse salariale totale de Micarna est augmentée de 1%.

 

Sur ce montant, 0,35% est utilisé pour adapter les salaires minimums et les salaires de référence

(augmentation structurelle). Ainsi, dès le 1er janvier 2022, les barèmes suivants s'appliquent à l'en[1]semble des collaborateurs du groupe Micarna, quel que soit la nature de leur contrat de travail :

 

Salaire minimum pour les collaborateurs non qualifiés : CHF 4'100 (4'000 jusqu'à présent);

Salaire de référence pour les collaborateurs au bénéfice d'un apprentissage de 2 ans : CHF 4'200

(4'100 jusqu'à présent);

Salaire de référence pour les collaborateurs au bénéfice d'un apprentissage de 3 ans : CHF 4'300*

(4'200 jusqu'à présent);

Salaire de référence pour les collaborateurs au bénéfice d'un apprentissage de 4 ans : CHF 4'500

(4'400 jusqu'à présent). * La CCT de la boucherie-charcuterie prévoit pour l’apprentissage de 3 ans un montant de CHF 4'350 que Micarna va respecter

 

Pour tous les autres collaborateurs, 0,65% de la masse salariale totale est réservé aux

augmentations de salaire liées au résultat ; les collaborateurs dont la prestation est jugée

insuffisante sur la base de M-FEE ou de Dialog ne reçoivent aucune augmentation de salaire. Toutes

les adaptations salariales ont lieu le 1er janvier 2022. Le résultat des negociations salariales pour les

collaboratrices et collaborateurs qui sont sous le CCT de la boucherie-charcuterie sera publié le 11

novembre 2021.

 

Primes des assurances sociales 2022

En 2022, les déductions salariales pour les primes de l'assurance-accidents baisseront à Micarna SA,

passant de 0,76% à 0,64% pour l'assurance contre les accidents professionnels et de 1,32% à 1,1%

pour l'assurance contre les accidents non professionnels. En raison principalement de la situation liée

au coronavirus, les primes pour les indemnités journalières en cas de maladie augmenteront de 0,2%

et passeront de 1,8% actuellement à 2%. Au final, les primes des assurances sociales baisseront

de 0,14%.

 

Par ailleurs, toutes les primes des assurances sociales seront harmonisées au sein du groupe

Micarna à partir du 1er janvier 2022 ; ainsi, toutes les filiales (notamment Mérat/Tipesca et Favorit)

seront assurées à de meilleures conditions auprès de la SUVA en ce qui concerne la couverture

d'assurance-accidents et de SWICA pour ce qui est des indemnités journalières en cas de maladie.

Même si certaines filiales connaîtront une augmentation des primes, les collaborateurs ne subiront

aucun désavantage financier.

 

Nous sommes déjà dans la deuxième année de pandémie de coronavirus. Malgré l'augmentation des

dépenses liées à cette situation, nous sommes à nouveau en mesure d'augmenter la masse salariale

de Micarna SA et de compenser une partie des déductions salariales pour les assurances sociales.

Nous en sommes extrêmement heureux. Nous vous remercions sincèrement de votre contribution au

succès de l'entreprise, grâce auquel les augmentations de salaire sont rendues possibles. L'année

prochaine également, nous entendons faire preuve d'engagement et relever, comme une grande

équipe, les défis du marché. N'hésitons pas à les aborder ensemble!

 

Direction et commission du personnel

Peter Hinder                               Christian Widmann         Alain Thalmann              Alois Sennhauser            Unternehmensleiter                 Leiter Direktion                HRM Präsident PEKO     Vizepräsident PEKO