Communiqué de presse

 
 

  

Nouvelle Convention collective de travail pour la boucherie-charcuterie suisse

 

Zurich, le 18 novembre 2019 – L’Union Professionnelle Suisse de la Viande (UPSV) du côté des employeurs et l’Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB) de celui des travailleurs ont convenu, dans l’intérêt commun et pour l’avenir de la branche, une nouvelle Convention collective de travail.Celle-ci entrera en vigueur au 1er janvier 2021.

 

Au cours de la deuxième moitié de cette année, les représentants des employeurs et des travailleurs ont conduit d’intenses négociations en vue du renouvellement de la Convention collective de travail (CCT) de la boucherie-charcuterie suisse. Les négociations étaient centrées sur les défis actuels et à venir auxquels est confrontée la branche, en particulier l’aggravation constante du manque de personnel qualifié ainsi que la pression croissante sur les marges. Les partenaires sociaux se sont entendus en particulier sur une hausse des salaires minimaux ainsi que sur une organisation du travail adaptée aux défis d’aujourd’hui et futurs, ceci afin d’être armés pour affronter l’avenir.

Les organes responsables des partenaires sociaux ont entre-temps déjà approuvé la nouvelle CCT. La prochaine étape que les partenaires doivent franchir est de déposer auprès du Conseil fédéral une demande pour qu’il déclare la CCT 2021 de force obligatoire jusqu’au 31 décembre 2023.

Avec cette nouvelle CCT 2021, les partenaires sociaux sont convaincus d’avoir mis en place une importante pierre angulaire afin de perpétuer le renforcement et l’attrait de notre secteur.

 

Contacts médias:

 

Giusy Meschi, Directrice, Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB),
tél. 044 311 64 06, mobile: 079 669 69 01, mail: meschi@mpv.ch

 

Dr. Ruedi Hadorn, Directeur, Union Professionnelle Suisse de la Viande (UPSV),
tél.: 044 250 70 60, mail: r.hadorn@sff.ch

 

Service de presse UPSV: Huber&Partner PR AG, Peter Zimmermann,
Tél.: 044 385 99 99, Fax: 044 385 99 95, mail: contact@huber-partner.com

 


 

Accord entre les partenaires sociaux dans la boucherie-charcuterie

Pas d’adaptations salariales décidées pour 2020

Zurich, le 30 août 2019 – Les partenaires sociaux de la boucherie-charcuterie, c.à.d. l’Union Professionnelle Suisse de la Viande (USPV) du côté des employeurs et l’Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB) de celui des travailleurs, ont convenu de ne pas négocier de mesures salariales pour 2020.

Alors que les salaires minimaux ont été relevé au 1

er janvier 2019 de CHF 150.— par catégorie salariale, les partenaires sociaux ont convenu d’un commun accord de ne pas entamer de négociations salariales pour 2020. Ils préfèrent se concentrer sur les négociations concernant la nouvelle Convention collective de travail 2021 et les salaires minimaux que celle-ci impliquera. L’objectif déclaré et commun des partenaires sociaux est de rendre les conditions de travail encore plus attrayantes, ceci tout en tenant compte de la situation économique et de la politique sociale de l’économie carnée suisse.

Une branche stable, des employeurs prévoyants et des conditions de travail constamment améliorées doivent contribuer entre autres à éviter que des collaborateurs qualifiés ne quittent le secteur vers d’autres branches. Une bonne Convention collective de travail vise aussi à encourager toujours plus les jeunes, au moment de choisir un métier, à se tourner vers les formations dans le secteur de la viande et leur grande diversité.

 

Contacts médias:

Giusy Meschi, Directrice, Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB), tél. 044 311 64 06, mobile: 079 669 69 01, mail: meschi@mpv.ch

Dr. Ruedi Hadorn, Directeur, Union Professionnelle Suisse de la Viande (UPSV), tél.: 044 250 70 60, mail: r.hadorn@sff.ch

Service de presse UPSV: Huber&Partner PR AG, Peter Zimmermann, tél.: 044 385 99 99, fax: 044 385 99 95, mail: contact@huber-partner.com

 


 

Accord entre les partenaires sociaux dans la boucherie-charcuterie

 

Décision sur les mesures salariales pour 2019

 

Zurich, le 7 novembre 2018 – Les partenaires sociaux de la boucherie-charcuterie, c.à.d. l’Union Professionnelle Suisse de la Viande (USPV) du côté des employeurs et l’Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB) de celui des travailleurs, sont parvenus à un accord sur des mesures salariales communes pour 2019.

 

Cette année, à la suite des discussions sur les salaires, les partenaires sociaux sont tombés d’accord sur une hausse minimum générale des salaires de CHF 150.- par catégorie salariale selon l’annexe à la CCT pour la boucherie-charcuterie suisse, et cela à partir du 1er janvier 2019. En effet, les partenaires sociaux se sont engagés en faveur d’une hausse générale des salaires – sans échelonnement proportionnel entre hausses générales et individuelles – qui bénéficiera à toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs concernés de la branche carnée.

En prenant cette mesure, les partenaires sociaux manifestent leur volonté commune de rehausser l’intérêt de la branche carnée en général et de créer ainsi pour les jeunes un attrait supplémentaire les engageant à choisir une formation dans ce secteur aux possibilités très variées.

 

Contacts médias:

 

Giusy Meschi, Directrice, Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB), tél. 044311 64 06, mobile: 079 669 69 01, mail: meschi@mpv.ch

 

Dr. Ruedi Hadorn, Directeur, Union Professionnelle Suisse de la Viande (UPSV), tél.: 044 250 70 60, mail:r.hadorn@sff.ch

 

Service de presse UPSV:Huber&Partner PR AG, Peter Zimmermann, tél.: 044 385 99 99, fax: 044 385 99 95, mail: contact@huber-partner.com


 

 
 

Communiqué de presse

 
 

Prolongation jusqu’à fin 2020 de la déclaration d’extension du champ d'application de la Convention collective de travail 2015 pour la boucherie-charcuterie suisse

 

Zurich, le 1eroctobre 2018 – L’Union Professionnelle Suisse de la Viande (UPSV), du côté des employeurs, et l’Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB), de celui des travailleurs, ont convenu, dans leur fonction de partenaires sociaux de la CCT Boucherie-charcuterie, de prolonger celle de 2015 pour deux ans, soit jusqu’à fin 2020.

 

Plusieurs rencontres se sont tenues au début de cette année entre l’UPSV et l’ASPB afin de négocier une nouvelle CCT Boucherie-charcuterie. Après plusieurs rondes de négociations, les partenaires sociaux ne sont pas parvenus à s’entendre sur un certain nombre de points car leurs positions respectives étaient trop éloignées. Malgré d'intenses efforts des deux côtés, il n’a pas été possible d’obtenir un consensus. Dans ces conditions, les partenaires sociaux se sont mis d’accord pour demander au Seco une prolongation pour deux ans de leur CCT 2015. Le but est de disposer de suffisamment de temps pour négocier, d’ici à fin 2020, une nouvelle CCT qui soutienne notre branche et de la faire à nouveau déclarer de force obligatoire. Le 17 septembre 2018 le Conseil fédéral a répondu favorablement à cette demande – déposée puis publiée mi-juillet 2018 – prolongeant ainsi la déclaration de force obligatoire de la CCT Boucherie-charcuterie 2015.

En raison de la décision du Conseil fédéral, l’extension du champ d'application de la CCT Boucherie-charcuterie reste donc assurée au moins jusqu’à fin décembre 2020. Cette prolongation permettra aux deux partenaires sociaux de réaliser et de conclure avec succès des négociations qui s’avèrent effectivement très délicates.

 

Contacts médias:

 

Giusy Meschi, Directrice, Association suisse du personnel de la boucherie (ASPB), tél. 044311 64 06, mobile: 079 669 69 01, mail: meschi@mpv.ch

 

Dr. Ruedi Hadorn, Directeur, Union Professionnelle Suisse de la Viande (UPSV), tél.: 044 250 70 60, mail:r.hadorn@sff.ch

 

Service de presse UPSV:Huber&Partner PR AG, Peter Zimmermann, tél.: 044 385 99 99, fax: 044 385 99 95, mail: contact@huber-partner.com